ISIAS

"Seize problèmes de santé se sont améliorés chez les patients, principalement des Etats-Unis, qui sont passés d’une alimentation avec des OGM, à des régimes avec des produits issus de l’agriculture biologique " par Jeffrey M. Smith

Traduction et compléments de Jacques Hallard
mercredi 6 décembre 2017 par Smith Jeffrey M. 



ISIAS OGM Santé
Seize problèmes de santé se sont améliorés chez les patients, principalement des Etats-Unis, qui sont passés d’une alimentation avec des OGM, à des régimes avec des produits issus de l’agriculture biologique
Une nouvelle étude révèle la dure réalité d’un régime alimentaire composé d’aliments issus d’organismes génétiquement modifiés (OGM)

L’article d’origine de Jeffrey M. Smith / AlterNet a été publié le 08 novembre 2017 sous le titre « 16 Health Problems That Improved in Patients Who Switched From GMO to Organic Diets  » ; article accessible sur ce site https://www.alternet.org/food/16-health-problems-improved-patients-who-switched-gmo-organic-diets?akid=16345.138978.wRe2xs&amp ;rd=1&src=newsletter1085105&t=27

Photo Credit : igor.stevanovic

Un article revu par des pairs a été publié mardi 07 novembre 2017 dans la revue scientifique ‘International Journal of Human Nutrition and Functional Medicine’, le Journal International de Nutrition Humaine et de Médecine Fonctionnelle, et réalisé par l’Institute for Responsible Technology ; il a révélé que la santé de tous les participants s’améliorait après un passage à un régime sans OGM ou simplement en réduisant la quantité d’OGM dans les aliments qu’ils avaient mangé.

Les résultats, provenant de l’observation de plus de 3.250 personnes, vivant principalement aux États-Unis, et correspondent aux rapports des médecins localisés partout dans le pays, qui ont obtenu des résultats similaires lorsque leurs patients adoptaient une alimentation essentiellement non composée d’’OGM et provenant des pratiques de l’agriculture biologique.

Les participants ont signalé des améliorations dans 28 cas de maladies diverses : les problèmes digestifs était le plus souvent cités à raison de 85,2 pour cent des cas. La grande majorité des patients ont rapporté que leur état de santé s’était significativement amélioré, que leur maladie avait presque disparu ou qu’ils avaient complètement récupéré un bon état de santé.

Les problèmes de santé et les troubles pathologiques qui ont été améliorés sont les suivants, avec le pourcentage de cas concernés :
1. Troubles digestif : 85.2%
2. Fatigue, faible énergie : 60,4%
3. Surpoids ou obésité : 54,6%
4. Etat de conscience amoindri, ’brouillard cérébral’ : 51,7%
5. Allergies ou sensibilités alimentaires : 50,2%
6. Problèmes d’humeur, tels que l’anxiété ou la dépression : 51,1%
7. Mémoire, concentration : 48,1%
8. Douleurs articulaires : 47,5%
9. Allergies saisonnières : 46,6%
10. Sensibilités au gluten : 42,2%
11. Insomnies : 33,2%
12. Autres affections cutanées (hors eczéma) : 30,9%
13. Problèmes hormonaux : 30,4%
14. Douleur musculo-squelettique : 25,2%
15. Maladie auto-immune : 21,4%
16. Eczéma : 20,8%
17. Problèmes cardiovasculaires, y compris l’hypertension artérielle : 19,8%

Cela confirme les rapports de certains des professionnels de la santé et de milliers de personnes. Lorsque les gens de tous les horizons mangent moins d’aliments issus de produits d’organismes génétiquement modifiés, un pourcentage significatif s’améliore rapidement.

Les risques d’effets secondaires à cause des OGM. {{}}

La plupart des plantes génétiquement modifiées (OGM) ont intégré des gènes provenant de bactéries et/ou de virus insérés dans leur ADN. Onze types de plantes vivrières génétiquement modifiées sont actuellement cultivés pour la consommation à un niveau commercial. Les six principales cultures de plantes génétiquement modifiées concernent le soja, le maïs, le coton, le colza canola, la betterave à sucre et la luzerne, qui sont toutes utilisés comme aliments pour les êtres humains et/ou les animaux. Les graines de coton et de colza canola sont également transformées en huiles de qualité alimentaire et les betteraves à sucre sont raffinées industriellement pour en faire du sucre.

Dans cet article, je décris trois façons dont les OGM peuvent contribuer à causer des problèmes de santé chez les êtres vivants :

1. Le processus de modification génétique lui-même endommage l’ADN, qui peut ajouter des allergènes, des toxines et des anti-nutriments aux aliments consommés.
2. La plupart des maïs génétiquement modifiés (OGM) produisent de la toxine Bt, un insecticide lié aux allergies et à des dommages intestinaux.
3. Les six principaux OGM sont conçus pour tolérer des herbicides (HT) – c’est-à-dire pour survivre à des pulvérisations d’herbicide. De loin, les cultures de plantes HT les plus cultivées sont produites par des semences d’OGM de Monsanto élaborées pour supporter les traitements au ‘Roundup’ [spécialité herbicide commerciale à base de glyphosate] : elles contiennent donc des résidus élevés de glyphosate, la matière active du ‘Roundup’ qui est classée comme un « cancérogène probable pour l’homme » selon l’Agence Internationale de la Santé pour la recherche sur le cancer. Le ‘Roundup’ est également lié à une myriade d’autres maladies graves.

L’article porte une attention particulière à la façon dont les effets secondaires des OGM pourraient conduire à des troubles digestifs, passant en revue plus de deux décennies d’études et explore plusieurs voies causales potentielles qui pourraient expliquer pourquoi les problèmes digestifs et d’autres maladies connexes ont augmenté parallèlement à la superficie des cultures d’OGM aux États-Unis, d’une part, et à l’application du ‘Roundup’ sur ces superficies cultivées, d’autres part.

Read the article. To choose healthier, non-GMO brands, check out the Non-GMO Shopping Guide > Lire l’article. Pour choisir des marques plus saines, sans OGM, consultez le Guide d’achat sans OGM.

Pour lire l’article PDF en entier et en anglais « To choose healthier, non-GMO brands, check out the Non-GMO Shopping Guide », [Pour choisir des marques plus saines, sans OGM, consultez le Guide d’achat sans OGM]. taper ici > Read the Full Article

L’auteur : Jeffrey M. Smith est le directeur exécutif de l’ Institute for Responsible Technology ; il est l’auteur de « Seeds of Deception : Exposing Industry and Government Lies About the Safety of the Genetically Engineered Foods You’re Eating » [Les semences de la déception : exposer des mensonges de l’industrie et du gouvernement des Etats-Unis sur la sécurité des aliments issus d’organismes génétiquement modifiés (OGM), que vous mangez] et « Genetic Roulette : The Documented Health Risks of Genetically Engineered Foods » [La roulette génétique : documentation sur les risques des aliments génétiquement modifiés pour la santé documentés] ; ces deux ouvrages sont distribués par Chelsea Green Publishing

Ces informations nous ont été transmises le 21/11/17 16:11 par ‘Organic Bytes’, une publication de l’ Organic Consumers Association, 6771 South Silver Hill Drive - Finland, MN 55603 USA- Phone : 218-226-4164 - Fax : 218-353-7652 ’Organic Consumers Association’ -Campaigning for health, justice, sustainability, peace, and democracy- sous ce titre « MILLIONS AGAINST MONSANTO Survey Says . . . »

Organic Consumers Association

Retour au début de l’article traduit

Traduction par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 03/12//2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS OGM Santé 16 Health Problems That Improved in Patients Who Switched From GMO to Organic Diets French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti.

http://www.isias.lautre.net/local/c...

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 16 / 236592

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour en savoir plus  Suivre la vie du site OGM  Suivre la vie du site OGM & Santé   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License