ISIAS

"Est-ce que la fatalité et la mort arrivent à convaincre quelqu’un à propos des dérèglements climatiques ?" par Erika Engelhaupt

Traduction et compléments de Jacques Hallard
lundi 7 août 2017 par Engelhaupt Erika


ISIAS Climat Sociologie
Est-ce que la fatalité et la mort arrivent à convaincre quelqu’un à propos des dérèglements climatiques ?
Un article du magazine ‘New York’ rapporte un moment éducatif propice à l’apprentissage pour la communication scientifique qui se rapporte au changement climatique
Ajout d’accès à des articles en français sur la communication et les perceptions liées à des risques dans la population
L’article d’origine de Erika Engelhaupt a été publié le 28 juillet 2017 par Science & the Public’ Science & Society, Climate sous le titre « Does doom and gloom convince anyone about climate change ? » ; il est accessible sur ce site : https://www.sciencenews.org/blog/science-public/new-york-magazine-climate-change

parched landscape

Un message apocalyptique sur le changement climatique pourrait motiver certaines personnes à agir, mais les autres se sentiraient désespérés, disent les experts en communication scientifique. Draco-zlat / iStockphoto

Il y a quelques semaines, un article paru dans le magazine New York a présenté un scénario horrible de réchauffement climatique. La photo ci-dessus résume la tonalité : un crâne humain fossilisé, une mâchoire ouverte sous les lunettes de soleil d’un aviateur, accompagne une légende indiquant que les gens pouvaient être « mortellement cuits » à la fois de l’intérieur et de l’extérieur, sous un climat plus chaud, trop chaud.

Si ce n’est pas une vision négative, morose, pessimiste, je ne sais pas ce que ça pourrait bien être. Pourtant, en dépit d’une tournure complètement désespérante, l’article est devenu rapidement l’histoire la plus lue du magazine ‘New York’.

Cet article renvoie également à un débat sur la meilleure façon de communiquer de manière scientifique sur le sujet brûlant du changement climatique. Les scientifiques et d’autres personnes qui espèrent informer le public ou stimuler ainsi une action, ont longtemps lutté contre la façon de transmettre les enjeux très préoccupants du réchauffement climatique, sans que les gens se sentent impuissants et alimentent ces deniers par des présentations trop alarmistes.

« Certainement que beaucoup de gens ont été attirés, et cela a suscité une très bonne communication sur ce à quoi nous sommes confrontés », explique Anthony Leiserowitz, directeur du programme Yale [Yale Program on Climate Change Communication] portant sur la communication concernant le changement climatique. Mais son message de malheur imminent peut aussi avoir des effets très différents sur les gens, note-t-il. « Il y a différents publics dans ce pays, et ils sont affectés différemment par des scénarios extrêmes ».

Cela est devenu clair dès que l’article a été publié, alors que presque tout le monde ayant une opinion affirmée sur le changement climatique, a sauté sur cet article.

Les scientifiques ont mis en doute son exactitude : nous ne savons pas si cela sera si grave. ont dit beaucoup de personnes. Breitbart News, [« un média politique conservateur américain, classé très à droite sur le plan politique  »], a proclamé que le magazine ‘New York’ avait « brisé le record du monde pour l’exercice le plus effrayant, le plus catastrophique et le plus hystérique, dans un climat extravagant dans l’histoire de l’univers ». [Voirhttp://www.breitbart.com/big-govern...[Delingpole : ‘We Are All So Totally Going to Die’ – New York Magazine Hits Peak Climate Alarmism].->http://www.breitbart.com/big-govern...]]

D’autres lecteurs et auteurs ont suggéré que c’était juste le coup de pied dans le cul dont l’Amérique avait besoin. En fait, a déclaré ‘Slate’, [«  littéralement « ardoise » en français) est un magazine en ligne américain lancé en 1996 »]. l’article n’est pas trop alarmiste : il n’est pour beaucoup d’entre eux, pas suffisamment alarmiste : [Voir « Alarmism Is the Argument We Need to Fight Climate Change - New York magazine’s global-warming horror story isn’t too scary. It’s not scary enough  ». [L’alarmisme est l’argument dont nous avons besoin afin de lutter contre le changement climatique : l’histoire horrible du magazine ‘New York’ n’est pas trop effrayante : elle n’est pas assez effrayante !].

Cependant, la vraie question maintenant, c’est l’impact de l’article, mesuré non seulement par le nombre de personnes qui l’ont lu, mais surtout par le fait que cela modifiera quelque chose dans leur esprit ou dans leur comportement.

En 2015, lorsque Kathryn Schulz avait écrit un article qui devait recevoir le Prix Pulitzer décerné par le ‘New Yorker’ au sujet de l’inévitabilité d’un tremblement de terre qui détruirait une grande partie du nord-ouest fe la côte du Pacifique aux Etats-Unis, des dizaines de personnes ont fini par acheter des kits de préparation en vue de futurs tremblements de terre.

Mais il n’y a pas de trousse de préparation pour le changement climatique, et il semble peu probable qu’une nouvelle soit modifiée par la politique des États-Unis en matière de changements climatiques. [Voie « U.S. will withdraw from climate pact, Trump announces »].

Il reste à voir si cet article, ou d’autres personnes qui pourraient copier son adhésion à la fatalité, pourraient changer l’état d’esprit ou inciter les gens, le public à agir.

Mais peut-être que cela apporte une leçon pour toute personne qui s’inquiète du changement climatique et qui ne sait pas comment en parler à ses amis et à sa famille qui ne s’en soucient pas.

Tout d’abord, cela dépend d’où vous parlez. Les recherches de Leiserowitz ont montré qu’il y a six sortes de gens en Amérique, sur une échelle allant de « dédaigneux » à « alarmés », au sujet du réchauffement climatique. Ces groupes interprètent la même information différemment en fonction de la communauté avec laquelle ils s’identifient.

Par exemple, ceux qui pensent que le changement climatique est un canular, continuera probablement à penser ainsi. Les gens au milieu, qui ne connaissent pas grand-chose sur le problème, pourraient être plus concernés par un compte rendu vif de la façon dont les choses peuvent être mauvaises.

Et ceux qui sont les plus préoccupés par le changement climatique peuvent accepter un message sombre et pessimiste comme justification de leurs points de vue, mais il est toujours également possible qu’ils puissent perdre tout espoir pour contribuer à résoudre le problème, dit Leiserowitz.

« Et c’est la critique que certains scientifiques ont avancé », dit-il, « qu’il ne suffit pas d’effrayer complètement les gens, pris de surprise et de stupéfaction ». En effet, en tant que journaliste scientifique qui a couvert le changement climatique, je peux confirmer que les scientifiques et les médias ont constaté qu’un public de plus en plus et de mieux en mieux informé, finissait par ignorer un message trop déprimant.

Comme l’a dit le paléo climatologue Michael Mann de ‘Penn State University’, Université d’État de Pennsylvanie, sur l’article de du magazine ‘New York, l’exagération de la gravité du changement climatique pourrait alimenter un « récit paralysant aboutissant à de la fatalité et au désespoir ». [Voir « Scientists explain what New York Magazine article on “The Uninhabitable Earth” gets wrong » ].

Cette préoccupation au sujet de la paralysie publique des opinions est sortie des études de communication il y a déjà bien des années, lorsque la plupart des journalistes étaient encore concentrés sur un tambour implacable des mauvaises nouvelles, dit Leiserowitz. « C’est plus compliqué que cela. Nous ne disions pas que chaque journalisme devait présenter des solutions ».

Donc, il y a peut-être une place pour un peu plus de douceur à apporter pour parler du sujet des dérèglements climatiques. « Les scientifiques devraient juste nous dire ce qu’ils savent et ne pas trop s’inquiéter pour savoir s’l y a trop de points obscurs ou de soucis à se faire », déclare Dan Kahan, professeur de droit et de psychologie de Yale, de l’université Yale, qui dirige le ‘Cultural Cognition Project’, Projet de cognition culturelle, [Voir aussi « Formation approfondie dans la cognition culturelle internationale », ainsi que « Emotion(s), cognition, comportement (EMCO). Cet appel à projets est clos. Consultez nos appels en cours en suivant ce lien ». En étudiant les perceptions du public en matière de risque.

Voir en annexe [Accès à des articles en français sur la communication et les perceptions liées à des risques dans la population].

De plus, la plupart des gens ne forment pas leurs opinions en fonction des nouvelles qu’ils lisent, dit-il. « Ils obtiennent les informations à partir de leurs communautés ». Son travail a montré que l’identité culturelle des gens, et non leur connaissance de la science, les orientent en ce qui concerne le changement climatique.

« Ce dont nous avons besoin, ce ne sont plus des preuves, car les gens voient d’autres personnes qui s’identifient à l’action sur la base des preuves », dit-il. Donc, alors qu’il semble qu’il y ait un public là-bas pour des expressions sombres, en fin de compte, ce sont les actions qui parlent le plus fort pour tous.

[Voir « Climate skepticism not rooted in science illiteracy - Cultural values, not knowledge, shape global warming views, a study finds - Janet Raloff May 29, 2012 »].

Erika Engelhaupt est une rédactrice scientifique indépendante basée à Knoxville, dans l’état du Tennessee aux Etats-Unis, et elle était auparavant éditeur et blogueur de ‘Science News’. Retrouvez-la sur Twitter sous @GoryErika..

Image associée

Retour au début de l’article traduit


Annexe

Accès à des articles en français sur la communication et les perceptions liées à des risques dans la population

Experts et grand public : quelles perceptions face au risque ? Synthèse

www.irsn.fr/FR/IRSN/Publications/.....

3 févr. 2007 - l’étude PERPLEX (Perception des Risques par le Public et Les Experts). .... Il utilise 47 propositions telles que « En matière de risque, il est ...

[PDF] Rapport perplex - IRSN

www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Ac...

pour comparer la perception du public et des experts face aux risques. ..... matière de risque, il est normal que les experts scientifiques aient des avis différents » ...

[PDF] PERCEPTIONS ET METHODES D’EVALUATION DU RISQUE 1 ...

https://www.eccorev.fr/IMG/pdf/Oliv...

Contributions théoriques en matière de perception du risque. 2). Entreprise : la décision ... sur la PR… DV observée entre PR expert/public, PR femmes/hommes ...

[PDF] perception des risques et surveillance des comportements de ... - Inpes

inpes.santepubliquefrance.fr/Barometres/pdf/perception-risques.pdf

Autres articles - Les études de la perception des risques proviennent de travaux initiés dans les ... sentations du public, en tant que « forme de connaissance socialement .... au sort, déclarent leurs comportements en matière de santé. Cette méthode peut ...

Communication du risque entre les experts et le public : intentions et ...

https://questionsdecommunication.revues.org/7065 , de L Sjöberg - ‎2002 - Risk communication between Experts and the Public : Perceptions and Intentions ... diamétralement opposé, et possède peu de connaissances en la matière1.

Sécurité des patients : mieux connaître et réduire les risques

www.hcsp.fr/explore.cgi/Adsp?clef=119

Actualité et dossier en santé publique n° 79. Sécurité des patients ... Définitions et repères épidémiologiques en matière de sécurité des patients (486 ko) · Philippe Michel ... Perceptions et acceptabilité des risques associés aux soins (324 ko)

[PDF]Enjeux éthiques et sanitaires de la perception des risques : retours d ...

www.hst.fr/dms/hst/data/articles/HST/TI-NT-21/nt21.pdf de B de l’IrSN

perceptions sociétales en matière de santé, d’environne- ment et de sécurité ... des expériences ayant permis d’évaluer la perception des publics exposés aux risques.

Memoire Online - Perception du risque lié à l’habitat insalubre en ...

www.memoireonline.com › Biologie et Médecine

Or, la lutte contre l’habitat insalubre est une politique revenant à l’Etat compte tenu des enjeux qu’elle recouvre en matière de santé publique et de solidarité ...

[PDF] perception du public et analyse de controverses - Les Annales des ...

www.annales.org/gc/2001/gc12-2001/remy15-24.pdf de É RÉMY – En mmatière de gestion des risques, la question de leur perception par le public est souvent posée comme un problème en soi. Pour les décideurs,.

[PDF] Les connaissances, perceptions et comportements des Français vis-à ...

www.radiofrequences.gouv.fr/.../INPES_perception-risques-telephonie-mobile_2010.... de V Nguyen-Thanh

15 oct. 2009 - En revanche, la perception des risques liés à la téléphonie mobile ...... satisfaites de l’action des pouvoirs publics en matière de téléphonie ...

la perception individuelle des risques climatiques - AXA.com

https://cdn.axa.com/www-axa-com%2Fe......

Prise de conscience par les pouvoirs publics, la société civile et les ... ÉTUDE AXA/IPSOS 2012 > La perception individuelle des risques climatiques. Le point de vue d’Ipsos .... estiment que ce dernier a une responsabilité en la matière et peut.

De la perception du risque professionnel aux pratiques de prévention ...

https://www.cairn.info/revue-d-hist......

de C Omnès - ‎2009 - ‎

Un siècle après le vote des lois fondatrices en matière de réparation des accidents du .... Les pouvoirs publics participent à l’opacité du risque quand, pour des ...

Perception et communication des risques dans le cadre de décisions ...

https://www.cairn.info/revue-negoci...

de S Kaufman - ‎2009 - ‎

Perception et communication des risques dans le cadre de décisions publiques et ... Dans un tel cadre, une décision publique est meilleure quand elle : .... En matière de changement climatique, le laps de temps entre nos actions et leurs ...

La perception des risques - Académie des technologies

www.academie-technologies.fr/blog/c...

28 juin 2016 - Établissement public administratif national placé sous la tutelle du ministre chargé ... s’est penchée sur la perception des risques induits par toute innovation. ... le Laboratoire des Recherches sur les Sciences de la Matière.

Sondages sur la perception du risque d’inondations des populations ...

www.planrhone.fr/...risque/...risqu......

Sondage : perception des risques inondations 2013 - format : PDF ... forte attente en la matière d’autant qu’ils témoignent d’une connaissance partielle des ... les deux besoins prioritaires vis-à-vis des pouvoirs publics, et loin derrière arrive le ...

[PDF] Sensibiliser les populations exposées au risque d’inondation - Cepri

https://www.cepri.net/tl_files/pdf/...

L’objectif de cette étude était donc de mesurer la perception du risque et les comportements de ... Financé par l’Établissement public Loire et le Fonds européen ..... du Rhône de la frontière suisse à la mer ont des attentes fortes en matière.

Responsabilité et socialisation du risque - Rapport public 2005

www.conseil-etat.fr/...Publications......

30 nov. 2004 - La perception du risque est accentuée par la médiatisation des .... la responsabilité en matière sanitaire est avant tout fondée sur la faute, tout ...

BVA : Santé publique

www.bva.fr › accueil › Secteurs d’expertise

EVALUER LA PERCEPTION DES FRANÇAIS. Politiques sanitaires et offre de service public en matière de santé ... au sein d’une population ainsi qu’analyser les relations entre l’exposition à un facteur de risque et un état de santé.

La perception du risque - Master Environnement et Santé

www.m2-ssents.uvsq.fr/spip.php?arti...

Le constat initial, était que le “public” [1] n’exprime pas le risque de la même façon que les experts. Ceci se traduit par une appréciation différente en termes ...

Quel regard des Français sur la science, l’expertise et les experts ...

www.reseau-prosper.org › Toutes les actualités

Le baromètre IRSN sur la perception des risques et la sécurité est une étude de ... les attentes des Français en matière de gouvernance des risques (transparence, ... déchets radioactifs), la hiérarchisation des risques par le public est assez ...

John Libbey Eurotext - Environnement, Risques & Santé - Évaluation ...

www.jle.com/fr/revues/ers/e-docs/.....;?...

de Y Coppieters - ‎2004 - ‎

Évaluation des risques, une approche pluridisciplinaire en santé publique Volume 3, ... La « perception du risque » est un élément influençant le risque subjectif, car il ... les pollutions, les maladies, les transports de matières dangereuses, etc.

[PDF] Perceptions des risques industriels et nucléaires. Enjeux ...

https://tel.archives-ouvertes.fr/te...

de S Bernier - ‎2007 -

29 juil. 2008 - l’égard du secteur nucléaire et à l’égard des pouvoirs publics. L’explosion .... Les perceptions des acteurs en matière de risques sont orientées ...

[PDF] Risque, incertitude et gouvernance : Renforcer la perception du ...

documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/.../lm19_com_7B-1_025_M_Durand.pdf ?...

de M Durand - ‎2014

23 oct. 2014 - Risque, incertitude et gouvernance : renforcer la perception du décideur. ... des entreprises et la pérennité des services publics. .... Aussi, en matière de prestations de services de conseil en gestion des risques, les grandes.

[PDF] erception des risques - World Health Organization

www.who.int/whr/2002/en/chapter3fr....

des notions scientifiques plus valables en matière de risque et de gestion du risque. ... Par ailleurs, les perceptions, par le grand public, des risques pour.

Évaluation et perception du risque · Nucléaire Radioprotection et ...

radioprotection.unblog.fr › Info

21 août 2010 - Jusqu’alors, l’évaluation du risque et la gestion du risque étaient ... à prendre en matière de santé publique et qu’elles s’accompagnent ...

Sociologie du risque -

www.armand-colin.com/sociologie-du-...

de P Peretti-Watel -

Présentation (onglet actif) ; Table des matières ; Caractéristiques ... Toutefois, si les inquiétudes du public ne se calquent pas sur celles des experts ... Variété culturelle des perceptions du risque : l’approche ethnologique de Mary Douglas.

Perception des risques nucléaires - Radioprotection

www.radioprotection.org/articles/ra...

risque, à savoir les techniciens, les gestionnaires et les individus du public ... la perception du risque nucléaire est située par rapport à celle d’autres risques. ..... transport des matières dangereuses qui préoccupent les experts, et la diminu-.

Perception des risques et sentiment d’information en matière de santé ...

www.bretagne-environnement.org › Données › Données

Voici les sujets en Bretagne pour lesquels la population perçoit un risque élevé ou très élevé pour sa santé et ceux pour lesquels elle a le sentiment d’être plutôt ...

[PDF] Prise en compte des incertitudes dans la cartographie des risques ...

www.affinity-software.fr/lm20/texte...

de M Merad - ‎2016 - ‎Autres articles

13 oct. 2016 - perception du public au sens large, nous proposerons des pistes de ... Etat de l’art des pratiques en matière de cartographie des risques et de ..

Retour au début de l’article traduit

Traduction, compléments entre […] et liens hypertextes de Jacques Hallard, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 07/08/2017

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Climat Sociologie Does doom and gloom convince anyone about climate change French version.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti,

— -