ISIAS

Présentation du blog de Frédéric Pawlowsky ‘Photos nature et vie sauvage’, par Jacques Hallard

jeudi 25 février 2016 par Hallard Jacques

ISIAS Photos Nature
Présentation du blog de Frédéric Pawlowsky
‘Photos nature et vie sauvage’ - ‘Wildlife pictures’
Jacques HALLARD, Ing. CNAM – Site ISIAS – 21/02/2016

Blog de Frédéric Pawlowski, ornithologue et naturaliste, photographe, amateur de voyages et de balades naturalistes. Photographe amateur distribué par l’agence Biosphoto, officie principalement dans le sud de la France, en Région PACA (Provence Alpes Côte-d’Azur). Son adresse est la suivante : http://pawlowskiphotos.canalblog.com/

Frédéric Pawlowski (D’après un document Biosphoto) – « Bientôt trentenaire, Frédéric Pawlowski s’est intéressé depuis son plus jeune âge aux oiseaux et a fait ses premières photos de nature (des goélands à Marseille) vers l’âge de 10 ans, avec un compact offert par ses parents. S’en suit une longue période de bricoles et de bidouilles pour faire des images avec du matériel peu adapté (l’ancien Nikkormat de son père), et ce n’est qu’en arrivant à l’université que débute réellement sa passion pour la photographie animalière *. Ses premières armes se sont faites dans le sud de la France, en Camargue et lors de sorties d’observations d’oiseaux de mer en Méditerranée ».

[* D’après Wikipédia, « La photographie animalière consiste à prendre un cliché d’un animal, ou de plusieurs, en captivité ou non. La déontologie de la photographie animalière exige que l’animal soit dans son milieu naturel ; qu’il n’y ait aucune perturbation de la vie animale ; que l’image traduise une scène naturelle, sans artifice. Un photographe animalier possède du matériel parfois coûteux et très varié car les approches sont diverses : la plupart des photographes possèdent des « reflex », capables de prises de vue rapides et donnant une bonne qualité d’image. En théorie, un bon photographe animalier est avant tout un bon naturaliste, c’est-à-dire qu’il connaît parfaitement son sujet et mesure ses actes ; la réalité contredit parfois cet idéal. Article complet sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Photographie_animali%C3%A8re ].

« Un séjour d’un an et demi dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) en 2002 et 2003, sur l’archipel de Crozet *, à des fins scientifiques, permet à Frédéric Pawlowsky de photographier la faune locale si exceptionnelle (albatros, manchots, éléphants de mer...) et les images réalisées durant ce séjour lui ouvrent les portes de Biosphoto. Depuis son retour en France, Frédéric se consacre principalement à la macrophotographie (batraciens, reptiles et insectes) mais reste fidèle à ses premières amours en photographiant les oiseaux et les mammifères dans le sud de la France, où il réside et travaille comme ornithologue professionnel ».

Biosphoto, « leader français de l’image de Nature et de Jardin. Créée en 1987 par Catherine Deulofeu, BIOSPHOTO, s’est imposée dès le début comme une entreprise militante en faveur de l’environnement, en développant des partenariats avec des ONG, comme le WWF International et des échanges commerciaux avec des fonds iconographiques spécialisés, OSF (Royaume uni), Peter Arnold (U.S.A), Still pictures (Royaune Uni) ».
Adresse : 19 rue du Vieux Sextier 84000 Avignon – Courriel :
bios@biosphoto.com

Source : http://www.biosphoto.com/photographe.php?id=515&amp ;filtre=O-P-Q

[* L’archipel de Crozet – D’après un document officiel des TAAF

Les îles Crozet (340 km2) sont composées de cinq îles volcaniques. La plus élevée culmine à 1 050 m. Le climat est typique de la zone subantarctique, particulièrement venteux et pluvieux, avec une température moyenne de l’air de 5°C et l’eau de 4°C. L’archipel se situe entre les latitudes de 45° 95’ et 46° 50’ Sud et les longitudes 50° 33’ et 52° 58’ Est, dans le sud de l’océan Indien entre Madagascar et l’Antarctique. L’archipel est divisé en deux groupes distants d’environ 110 km . Le groupe occidental comprend les Cochons, les Apôtres et les Pingouins appelé îles Froides par Marion Dufresne qui les découvrit en 1772. Le groupe oriental comprend l’île de la Possession et l’île de l’Est… Lire l’article complet à la source officielle : http://www.taaf.fr/L-archipel-de-Crozet ].

Eléments biographiques concernant Frédéric Pawlowsky

Situation actuelle et parcours de l’auteur : « J’ai quitté le laboratoire du Centre d’Etudes Biologiques de Chizé (U.M.R. 7372 -CNRS & Université de La Rochelle) en septembre 2004, et après 4 mois de chômage, j’ai intégré un bureau d’étude spécialisé en environnement, à Marseille, en tant que chargé d’étude en ornithologie. Depuis, je réalise des expertises, des inventaires pour des aménageurs, des industriels, des services de l’Etat, des collectivités territoriales…

2005 à aujourd’hui :Chargé d’études à ECO-MED, bureau d’étude spécialisé en environnement (http://www.ecomed.fr/).
2003/2004 : DEA 
2001/2003 : Volontaire Civil à l’Aide Technique (VCAT) sur Crozet.

Perspective(s) professionnelles : « Je suis rentré à ECO-MED en tant que « chargé d’études », en 2006 je suis passé « chargé de missions », et en 2007 je suis devenu « chef de projets », toujours dans la branche de l’ornithologie. J’espère pouvoir continuer encore quelques années dans le secteur de l’expertise-conseil en environnement, métier qui répond pleinement à mes attentes personnelles et professionnelles ».

Situation au CEBC [Centre d’Etudes Biologiques de Chizé] : DEA Période : 2004-2005 - Responsable : H. Weimerskirch et C. A Bost - Spécialités : Ornithologie (Grand Albatros) - Université d’inscription : Université Louis Pasteur, Strasbourg.

Titre du sujet : Comportement de recherche alimentaire chez le Grand albatros.

[Le Grand albatros est également appelé albatros hurleur (Diomedea exulans)].

Résumé du sujet :

« Les prédateurs marins supérieurs, dont le Grand Albatros, passent la majeure partie de leur temps en mer, à chasser. L’objet de notre étude a été d’équiper des oiseaux avec des GPS miniaturisés et des sondes stomacales afin d’étudier le comportement de vol avant et après la prise d’une proie, afin de vérifier la théorie de « l’optimal foraging ».

Cette théorie prédit qu’un prédateur, dans un milieu où la ressource est répartie en patchs, va modifier son déplacement après une capture afin d’augmenter la probabilité de détection d’une autre proie. En couplant une analyse de la sinuosité du vol des oiseaux équipés avec les prises de proies, nous avons mis en évidence plusieurs cas de figure dans la capture des proies, dont certains étaient conformes aux prédictions de la théorie de l’optimal foraging * ».

Publication issue de ce travail : WEIMERSKIRCH H., PINAUD D., PAWLOWSKI F., BOST C.A. Does prey capture induce area-restricted search ? A fine-scale study using GPS in a marine predator, the Wandering albatross. The American Naturalist. 2007, 170, (5), 734-743 (PDF). Source : http://www.cebc.cnrs.fr/Fanciens_etudiants/Pawlowski_Frederic.htm

[* Optimal foraging ou Stratégie optimale de recherche de la nourriture - D’après Wikipédia, « C’est en 1966 qu’Emlen, Mac-Arthur et Pianka établissent pour la première fois la théorie de la stratégie optimale de recherche de nourriture (en anglais : optimal foraging) qui consiste à rechercher la proie optimale avec le moins de contraintes possibles 1. Les individus capables d’exploiter leur nourriture de la manière la plus efficace ont un taux de survie plus élevé, et donc une meilleure fitness. La sélection naturelle va donc les avantager, d’où leur intérêt d’adopter la meilleure stratégie de recherche de nourriture. La théorie de la stratégie optimale de recherche de nourriture permet d’expliquer quelles sont les stratégies optimales utilisées par un prédateur pour la recherche et le choix d’une nourriture optimale… » Article complet à lire sur le site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Strat%C3%A9gie_optimale_de_recherche_de_la_nourriture]

Pour présenter sur notre site ISIAS l’un des très nombreux documents qui sont disponibles sur son blog, nous avons sélectionné la contribution suivante de Frédéric Pawlowski en date du 23 avril 2013 
Orgon au naturel

« En ces temps de réduction des gaz à effet de serre, il est de bon goût, pour les photographes de nature et/ou naturalistes d’avoir un projet ’0 émission de CO2’. Certains font des reportages dans un rayon de moins de 10 km de chez eux, d’autres encore, adeptes de macro, choisissent une parcelle et ne font leurs photos que dans celle-ci. Pour couper la poire en deux, j’ai décidé de faire un reportage sur le patrimoine naturel de ma commune, Orgon. C’est une commune du Parc des Alpilles, au bord de la Durance, à l’interface entre les garrigues des Alpilles et les zones agricoles en piémonts. Cette variété de milieux engendre une grande diversité floristique et faunistique, que je vais essayer de présenter petit-à-petit, en amendant cet album au fil de mes rencontres et de mes sorties. Vous trouverez donc dans l’album ’Orgon nature’ des photos prises uniquement au sein du périmètre de la commune… ».

Depuis 2013, les archives bien construites du site de Frédéric Pawlowsky donnent accès à une multitude de textes de présentations et de splendides photos d’une grande qualité esthétique et d’une grande valeur scientifique et pédagogique. L’auteur donne également de brillantes conférences, aussi bien sur la très grande diversité des plantes et des animaux qu’il recherche et rencontre sur le terrain, mais également sur les conseils pratiques qu’il dispense pour une bonne maitrise des techniques et des méthodes de prises de vues qu’il a expérimentées lui-même tout au long de ses périples terriens sur des paysages insoupçonnés.

Mots-clefs du site d’après le Blog de Frédéric Pawlowski : Albatros Alpes Amphibien Australie Bornéo Cyclades Ecosse Grèce Iles Canaries Insecte Irlande Jordanie Libellule Madère Mammifère Maroc Moldavie Oiseau Orgon Plante Pyrénées Reptile TAAF = Terres Australes et Antarctiques Françaises

Blog hébergé par CanalBlog | Plan du site | Blog Photo créé le 17/03/2013 | Contacter l’auteur | Signaler un abus - Source : http://pawlowskiphotos.canalblog.com/

Présentation, compléments entre […] et activation des liens hypertextes : Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 21/02/2016

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Photos nature et vie sauvage - Wildlife pictures.2

Mis en ligne par Pascal Paquin de Yonne Lautre, un site d’information, associatif et solidaire(Vie du site & Liens), un site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti,

— -


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1204 / 197739

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités, Brèves   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License